« Tous uniformes ? »à Arles

L’exposition « Tous uniformes ? » réunit les travaux en peintures, photographies, dessins au scalpel sur photographies et céramiques-installation des artistes Rose Lemeunier, Caroline Trucco, Madhu Basu, Fabien Boitard et Ikuru Kuwajima.

Autour d’une ligne esthétique où le noir domine, l’exposition aborde la question de l’uniformisation  de nos sociétés et de l’érosion de nos cultures singulières.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

/ « Cannes enfumées sur moule blanc » de Caroline Trucco présente une série de 9 sceptres artisanaux triomphant d’un moule de canne standart étalé au sol duquel elles ne peuvent techniquement découler.

Issue d’une résidence à Valauris (06) en 2014/2015, chaque canne expérimente une technique de cuisson différente. Pour Caroline Trucco, la matière noircie de l’enfumage fait écho à la propagation d’une valeur étalon, processus décrit par Claude Levi-Strauss dans une de ses dernière interview dans laquelle il déclare : « L’espèce humaine vit sous une sorte de régime d’empoisonnement interne. ».

L’ensemble évoque une mise à mort de l’uniformisation culturelle.

carolineInstallation

 

/ #3 paysages de Rose Lemeunier, ces 3 dessins au scalpel sur photographies N&B tirées du documentaire  » Farrebique » de Georges Rouquier (1947) où la vie d’une famille de paysans d’avant les grandes mutations rurales est filmée au rythme des quatre saisons, pourraient se percevoir comme une nostalgie envers ces terres agricoles d’après-guerre sur lesquels Rose Lemeunier appose un ouvrage au scalpel de nouveaux paysages urbains, fragilisant, mutilant jusqu’à l’émiettement.

Elle obtient ainsi un « enchevêtrement, une vibration, non sans rappeller les courants pointillistes, duquel renaît un flou minéral, végétal, aquatique, tel un palimpseste ».

Rose3Paysages

 

/ 4 tableaux MAGMAS du peintre indien Madhu Basu tirent leur inspiration du proverbe bengali « Le pôt contient l’univers ».

Combinaison des cinq éléments existentiels de la vie : terre, eau, vent, feu et espace, le pôt, magma originel et esprit créatif de l’homme, participe tout à la fois à l’histoire quotidienne et artistique de la société indienne qu’à toutes les étapes rituelles de l’existence.

« Ces humbles objets créent un lien civilisateur, (..) je veux dire par là qu’ils ont été et seront encore en tous lieux et de tous temps depuis le néolotique, propres à l’humanité. »

madhuBasu

 

/ 2 « Corbeaux » de Fabien Boitard

« Peintre, faiseur d’images et producteur de tableaux », comme il aime à se définir, Fabien Boitard refuse de s’attacher à un style unique.

Qu’il s’agisse d’un paysage, d’une scène de chasse, de la représentation d’un nu ou de maisons, d’un bateau qui coule ou de corbeaux de mauvais augures, l’artiste cherche dans ses toiles une tension et une réécriture figurative qui l’autorise à tout.

Sensible à la question de l’environnement et plus largement au rapport de l’homme avec la nature, l’artiste paraît sage, sa peinture en revanche ne l’est jamais.

« Les œuvres de Fabien Boitard parlent d’un monde familier et grouillant où des formes simples oeuvrent à poser des questions complexes.  » (Christian SKIMAO) .

Chaque corbeau fait partie d’une série de plusieurs corbeaux réalisés à partir des années 2010.

corbeaux

 

/ »Balkhasch » – 4 photographies du japonais Ikuru Kuwajima, prises entre 2011 et 2012, sont issues d’une série plus importante prise dans la région kazakh de Sary Chagan près du lac Baïkhal, autrefois base arrière soviétique pour les tests de missiles anti-balistiques

De cet univers de chasse et de steppes, la région a vu sa population changer pour devenir un terrain précaire de chasse au métal par les nouveaux pensionnaires de ces casernes militaires laissées là, à l’abandon.

Ikuru4photos

Retrouver leurs oeuvres disponibles et le parcours de l’artiste sur notre rubrique Artistes et parcours : https://lagalerienomade.fr/artistes/

 

« Tous uniformes ? » à la galerienomade jusqu’au 18 juin 2016 –  du mercredi au samedi de 12h à 19h et sur rendez-vous – 38 rue du 4 septembre à Arles

lagalerienomade.fr@gmail.com – t : 098 368 948 3 – Contact : Agnès Duverney

DETAIL DES OEUVRES :

Rose Lemeunier – 3 dessins au scalpel sur photographies –  encadrées – Format 50x65cm

Caroline Trucco – 9 cannes (raku, grès, céramique, céramique papier, porcelaine) sur planche de bois et moule en plâtre – 194 x 121  x 29 cm – Poids de l’ensemble 21,5 kilos

Madhu Basu – Pigments et acryliques sur toile – Diptyque  54×65 cm x 2 & 2 formats 38×46 cm

Fabien Boitard – 2 huiles sur toile 40×50 cm chacune – Peintre figuratif considéré comme l’un des plus doués de sa génération, les oeuvres de Fabien Boitard font parties de nombreuses collections privées. L’un de ses corbeaux mazoutés est entré dans la collection du FRAC Languedoc-Roussilon.

Ikuru Kuwajima -4 tirages d’exposition contrecollées sur aluminum au format 44x17cm- Publié en presse ( “Le Monde”, “NY Times Lens Blog”, “National Geographic” “Russian Reporter”, “Newsweek” Japan and “Forbes”), son travail a été présenté dans de nombreuses expositions dont le Noorderlicht Festival, 2011; Les Rencontres de la Photographies d’Arles 2012, Venice Biennale, 2013; 6th Moscow Biennale of the Contemporary Art, 2015.

ou demande par ici :

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :